Djihadistes présumés : les trois suspects transférés à la DGSI

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 25/09/2014Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Arnaud Boutet : Depuis mardi, les frappes aériennes sont menées avec 5 pays arabes: Arabie saoudite, Jordanie, Bahrein, Emirats arabes unis et Qatar. La Turquie, qui a une frontière avec l'Irak et la Syrie, n'appartient pas a la coalition militaire. Il y a quelques jours, les autorités d'Ankara ont fait libérer 46 de leurs ressortissants retenus par le groupe Etat islamique. Officiellement en négociant. La Turquie, qui mène une guerre contre les Kurdes, entretient ces dernières années des relations ambig es avec le groupe Etat islamique. Voila ce qu'on pouvait dire sur l'assassinat d'Hervé Gourdel. Les trois jihadistes présumés qui n'avaient pas été interpellés à leur retour de Turquie, ont été transférés dans la nuit au siège de la DGSI, Direction générale de la sécurité intérieure, à Levallois.

Perret.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==