Discours de François Hollande : réactions indignées à l'extrême-gauche

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 15/01/2014Durée : 00h45

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Si le patronat est plutôt satisfait, à la gauche de la gauche la tonalité n'est pas du tout la même. Les alliés traditionnels du PS dénoncent un pacte d'irresponsabilité ou un cadeau fait aux entreprises. Certains socialistes trouvent qu'on est loin des promesses de campagne.

En une phrase, François Hollande a acte hier son orientation politique.

Ceux qui n'ont pas compris que j'étais social-démocrate peuvent encore poser une question.

Pour la gauche de la gauche, c'est un reniement.

J'ai connu des socio-démocrates qui étaient capables de faire les 35h, la retaite à 60 ans. Là c'est un virage du président de la République, c'est du Blair avec 10 ans de retard.

En ligne de mire : le pacte de responsabilité. Pour la gauche du Parti socialiste, ce n'est pas la bonne solution.

Je reste perplexe, ça ne correspond pas à ce que nous on souhaite mettre dans le débat. A savoir, une politique économique qui s'appuie sur la consommation des ménages et l'investissement public.

Quand on fait de mauvais diagnostics, on propose rarement de bonnes solutions. Je ne suis pas convaincu par l'idée que nous avons un problème de coût du travail.

Les alliés écologistes réservent leur réponse. Ils demandent des précisions sur les promesses d'alléger les charges des entreprises.

Une réduction des cotisations de plus de 30 milliards d'euros, ça necessite des précisions quant au financement.

Des députés qui restent à convaincre, le gouvernement compte engager sa responsabilité sur le pacte avec les entreprises.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==