VIDEO. Un lycéen de 15 ans remet en cause les théories d'Einstein

Il a publié un article dans la prestigieuse revue scientifique britannique Nature et démontre que les petites galaxies rassemblées autour d'Andromède évoluent sous la forme d'un disque aplati.

Stephanie Lafuente, Raphaël Doumergue - France 2

A 15 ans, Neil Ibata remet en cause les théories d'Albert Einstein. Ce lycéen a publié un article dans la prestigieuse revue scientifique britannique Nature. A l'issue d'un stage à l'observatoire astronomique de Strasbourg (Bas-Rhin), où travaille son père en tant qu'astrophysicien, le jeune Français a démontré que la rotation des galaxies naines qui gravitent autour de la constellation d'Andromède n'était pas aléatoire, comme le pensent les physiciens depuis Albert Einstein.

L'article, co-rédigé par Neil Ibata, son père et ses collègues du CNRS, explique que les petites galaxies rassemblées autour d'Andromède évoluent sous la forme d'un disque aplati.

"J'ai eu de la chance, la chance du débutant, dit-il modestement. Je ne m'attendais pas du tout à trouver ça. Je ne savais pas les implications immédiates", raconte l'adolescent de 1re scientifique qui se concentre pour l'instant sur la préparation de son bac de français. Quant à son avenir, il l'imagine dans les sciences et la recherche, mais pas forcément en astronomie.

Neil Ibata, le lycéen de 15 ans qui a publié dans la revue scientifique britannique \"Nature\", un article qui remet en cause des découvertes d\'Albert Einstein.
Neil Ibata, le lycéen de 15 ans qui a publié dans la revue scientifique britannique "Nature", un article qui remet en cause des découvertes d'Albert Einstein. ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)