Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Mort d'un bébé à Port-Royal : Pelloux demande une enquête parlementaire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le président de l'Association des médecins urgentistes de France, Patrick Pelloux,  a réclamé lundi une enquête parlementaire après qu'une femme a perdu son enfant in utero, renvoyée chez elle par la maternité.

Le président de l'Amuf (Association des médecins urgentistes de France), Patrick Pelloux, a réclamé lundi 4 février une enquête parlementaire après le drame de la maternité de Port-Royal dans lequel une femme a perdu son enfant in utero, après avoir été renvoyée chez elle.

"Nous demandons non pas une enquête administrative, il y en a plein les tiroirs, mais il faut une enquête parlementaire", a déclaré le Dr Pelloux dans le journal de la mi-journée de France 3. "Dans les dernières années, on s'est retrouvé à faire de plus en plus d'accouchements inopinés, de plus en plus de transports de nouveau-nés parce qu'il n'y avait plus de places dans tel ou tel établissement", a-t-il ajouté.

C'est un problème de personnels, selon Patrick Pelloux, qui affirme que "les lits existent" mais qu'il faut embaucher : "En 1974 vous aviez 1 350 maternités, maintenant il n'y en a plus que 535 et on est le pays d'Europe avec la plus forte natalité."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Découverte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.