VIDEO. Les tortues géantes de Londres insensibles à la sérénade de Clayderman

Le pianiste français a joué sa musique langoureuse dans le zoo, pensant qu'elle pourrait inciter ces reptiles menacés, originaires des Galapagos, à se reproduire. Ce qui n'a pas été le cas.

Francetv info avec AFP

Seules les carottes apportées par les gardiens du zoo ont su les faire réagir. Le pianiste français Richard Clayderman a joué, jeudi 7 février, pour les quatre tortues géantes des Galapagos du parc animalier de Londres (Royaume-Uni). Il comptait sur la musique pour amener ces animaux menacés à se reproduire. Mais les tortues sont restées insensibles à une série de chansons langoureuses, dont la bande originale du film Les chariots de feu.

Le musicien espérait voir Dick, un mâle âgé de plus de 70 ans, à s'accoupler avec l'une de ses trois jeunes compagnes âgées de 13 ans pour l'une et 17 ans pour les deux autres. Sauf que Priscilla, Polly et Dolores n'ont pas été séduites par l'ambiance tamisée qu'il avait créée.

Pourtant, celui que l'on surnomme "le prince de l'amour" avait fondé cette expérience sur les conclusions de scientifiques, qui estiment que la musique peut influencer le comportement des animaux.

Le pianiste français Richard Clayderman joue pour quatre tortues géantes des Galapagos du parc animalier de Londres (Royaume-Uni), le 7 février 2013.
Le pianiste français Richard Clayderman joue pour quatre tortues géantes des Galapagos du parc animalier de Londres (Royaume-Uni), le 7 février 2013. (LEWIS WHYLD / AP / SIPA)