Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo L'étude sur la toxicité des OGM contestée par une agence européenne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Laurence Decherf et Raphaëlle Durozelle - France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La méthodologie de l'étude du chercheur français Gilles-Eric Séralini, qui affirme avoir démontré la toxicité d'un maïs OGM sur des rats, est critiquée par d'autres scientifiques et par des agences sanitaires.

SANTE - La méthodologie de l'étude du chercheur français Gilles-Eric Séralini, qui affirme avoir démontré la toxicité d'un maïs OGM grâce à une expérience sur des rats, est critiquée par d'autres scientifiques et par des agences sanitaires. L'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) a jugé "insuffisante", jeudi 4 octobre, l'étude du chercheur et lui a demandé de fournir davantage d'informations sous peine de la rejeter.

La taille des échantillons de rats étudiés serait insuffisante, et l'Efsa  qualifie même l'étude d'inadéquate. Le Pr Gilles-Eric Séralini accuse depuis des années les autorités sanitaires de manquer d'indépendance à l'égard des industriels. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Découverte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.