Cet article date de plus d'un an.

Voyage sur les côtes françaises : à la découverte de la Côte d'Opale

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Voyage sur les côtes françaises : à la découverte de la Côte d'Opale
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Tout l'été, France 2 vous emmène sur les côtes françaises. Cap au nord sur la Côte d'Opale, dont on doit le nom à un peintre, écrivain et botaniste, Édouard Levêque.

Son nom ne vient pas de la couleur de l'eau, mais de la lumière, laiteuse et nacrée. La Côte d'Opale fait face à l'Angleterre. Ses reliefs creusés par les vents et les marées sont source d'inspiration pour les artistes. Depuis dix ans, Hugues Panec pose son chevaleret sur la plage de Wimereux (Pas-de-Calais). "C'est super pratique, l'intérêt c'est de pouvoir marcher dans l'eau, de pouvoir aller près de la mer et de voyager un peu partout", indique l'artiste-peintre.

Un écosystème unique et fragile

Au XIXe siècle, un autre peintre de la région a baptisé la Côte d'Opale pour sa luminosité si particulière, qui change à tout moment de la journée. Le littoral sauvage est préservé des constructions en béton. Menacé par l'érosion, il a reculé de 300 mètres en vingt ans. On y retrouve un écosystème unique et fragile. Myriam Pont est pêcheuse à pied depuis quarante ans. Elle pêche les moules à la cuillère une par une, une technique qui date du XVIIIe siècle, en harmonie avec les espèces sauvages, les vents et les marées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.