Vacances : gare aux repas trop riches au volant !

C'est le deuxième grand week-end de départ pour les vacances. D'après une récente étude, un repas trop riche peut provoquer de la somnolence au volant.

France 2

Un sandwich ou hamburger accompagné de frites ou de chips, de la charcuterie, du fromage ou une pâtisserie... repas assez classique d'un départ en vacances. Et pourtant, il est défini comme hyper calorique. D'après une étude de l'association Attitude Prévention, ce type de repas a une influence sur le comportement du conducteur. Les capacités ainsi que la distance de freinage sont impactées dans 100% des cas.

Première cause de mortalité sur l'autoroute

D'après l'étude, la vigilance diminue significativement pour 60% de ces conducteurs. 17,5% d'entre eux ont même atteint le niveau maximal d'extrême somnolence. L'étude préconise donc de manger léger, mais aussi lentement avant de prendre la route afin de faciliter la digestion. La somnolence au volant est la première cause de mortalité sur autoroute, impliquée dans un tiers des accidents mortels.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une autoroute près de Toulouse. (illustration)
Une autoroute près de Toulouse. (illustration) (REMY GABALDA / AFP)