Tourisme : l'Albanie, une destination encore méconnue

L'un des pays les moins connus du pourtour méditerranéen, l'Albanie, s'ouvre au tourisme. Ses atouts : des plages encore vierges, un arrière-pays chargé d'histoire, et des petits prix.

Voir la vidéo
FRANCE 3

À 2h30 de vol de Paris, un pays méconnu, grand comme la Belgique : l'Albanie. Longtemps renfermée sur ses mystères, elle s'ouvre depuis quelques années au tourisme. Les voisins italiens ou grecs la connaissent bien, les Français encore trop peu. Denise, 85 ans, et sa copine Jeanne, l'ont choisie comme destination pour une semaine, après avoir sillonné la Méditerranée durant des années. "On avait l'impression que c'était le moment, que les prix allaient certainement monter au fur et à mesure que les gens allaient connaître l'Albanie", explique Denise Million à France 3. L'une des surprises pour les deux retraités : pouvoir s'arrêter et discuter aec des Albanais, car le pays est très francophile.

Des paysages grandioses

Berenger a lui tellement aimé l'Albanie qu'il s'y est installé pour de bon, il y a près de 10 ans. À l'origine, il était venu pour ouvrir une usine. Depuis, il anime une agence de voyages pour faire venir les Français qui s'imaginent parfois un pays rongé par la mafia. "L'Albanie a une mauvaise réputation, l'Albanie est ce qu'elle est, par contre l'Albanie, vous l'aimez quand vous y êtes", assure-t-il. Un pays encore vierge, des paysages grandioses, et des villes inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco. L'Albanie, avec ses allures de Grèce des années 1950 n'attire encore que 45 000 Français, mais fréquentation progresse rapidement (hausse de 30% cette année).

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Albanie, une destination touristique encore méconnue des Français.
L'Albanie, une destination touristique encore méconnue des Français. (FRANCE 3)