Cet article date de plus de trois ans.

Tourisme : des vacances loin de la foule

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Tourisme : des vacances loin de la foule
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Pour les grandes vacances, beaucoup choisiront la mer, d'autres les villages. Le choix du charme et de la quiétude, c'est aussi une bonne affaire pour les petites communes, comme Callas, dans le Var, qui compte 2 000 habitants l'hiver et 4 000 en été.

À 40 kilomètres du littoral, c'est un canyon majestueux, un précipice de verdure et des eaux turquoise : les Gorges de Pennafort, dans le Var. Un petit paradis sauvage qui se mérite après 20 minutes de marche. Pas de quoi effrayer Heinert, touriste allemand : "Les bords de mer, c'est beaucoup de touristes pour nous. Nous préférons les sites calmes". Des touristes de plus en plus curieux, qui, comme Muriel, habitante de Fréjus (Var), sont toujours en quête de tranquillité. "Petit à petit, même les endroits un peu cachés finissent par être dévoilés, et puis tout le monde vient", analyse-t-elle.

500 à 600 euros de moins pour quatre semaines de séjour

Ce tourisme différent profite aux petites communes de l'arrière-pays. À 3 km des Gorges de Pennafort, le village de Callas (Var) cherche à capter cette nouvelle clientèle. Les gîtes et les hôtels de la commune affichent complet, comme ce camping de 180 emplacements. Richard et Mélanie, habitants d'Amsterdam (Pays-Bas), passent tous leurs étés au même emplacement depuis 8 ans : plus calme, et surtout moins cher que sur la côte. "La différence est de 500 à 600 euros de moins pour les quatre semaines de notre séjour, précise-t-il. On peut pratiquer grâce à ça plus d'activités avec les enfants." Des vacances sur un autre rythme, tout simplement pour apprendre à bronzer différemment.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.