Roussillon : un village perché sur une montagne d'ocre

Au cœur du Luberon, le petit village de Roussillon (Vaucluse) est surnommé le Colorado provençal. Des canyons sur un site de 30 hectares avec ses ocres aux couleurs qui changent en fonction des heures de la journée.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Vu du ciel, le Luberon est un paysage de Far West. Dans le Colorado provençal, au cœur du Luberon, des sculptures étranges parsèment le sentier des ocres. Chaque année, 300 000 touristes jamais rassasiés foulent ce sentier. "À un moment donné, la mer s'est retirée et ces sables se sont retrouvés à l'air libre, sous climat tropical humide. Ils ont connu une profonde transformation chimique. Les sables qu'ils étaient au départ, plutôt de couleur verte, se sont transformés en sables ocreux", explique Stéphane Legal, géologue.

Des ocres aux multiples usages

Cette argile, c'est le pigment utilisé par les premiers hommes. Peintures rupestres ou camouflage, enduits muraux ou maquillage, rien ou presque n'a changé. Ces ocres servent avant tout à colorer les façades. À 343 mètres d'altitude, Roussillon est le seul village perché sur une montagne d'ocre. Tout a commencé dans les carrières et dans les mines des environs. Certaines sont désaffectées, mais on peut aussi les visiter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une falaise à Roussillon (Vaucluse), appellée le Colorado provençal.
Une falaise à Roussillon (Vaucluse), appellée le Colorado provençal. (FRANCE 3)