Cet article date de plus d'un an.

Plages : trois noyades en 24 heures sur le littoral aquitain

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Plages : trois noyades en 24 heures sur le littoral aquitain
FRANCE 2
Article rédigé par
N.Coadou, T.Gardet, A.Alvarez - France 2
France Télévisions

Le week-end du 15 août aura été marqué par une série de noyades dramatiques. En Normandie, en Bretagne, sur la côte Aquitaine, ou un adolescent de 14 ans a perdu la vie.

Sept jours sur sept, pendant tout l'été, ils veillent au grain. À Lège Cap-Ferret (Gironde), onze maîtres-nageurs sauveteurs surveillent la plage d'un œil acéré. Dans leur viseur, les baïnes, le principal danger pour les nageurs. "La baïne, c'est un trou d'eau qui se remplit et qui se vide, c'est la sortie qui est dangereuse, c'est là où il ne faut pas aller", explique Franck Salabert, nageur-sauveteur.


Trois noyades en 24 heures


D'un coup de sifflet ou d'un geste du bras, toute la journée, les sauveteurs rappellent à l'ordre les baigneurs imprudents. Objectif : les ramener dans la zone de baignade surveillée. "Depuis 2006, on a eu quelques noyades mortelles, mais jamais dans la zone réglementée. Les noyades sont, en général, à deux trois kilomètres voir plus de notre poste de secours", explique le brigadier Frédéric Fekkar, nageur-sauveteur. Attention maximale : le samedi 14 août, un jeune homme de 15 ans a perdu la vie sur cette plage. En seulement 24 heures, trois noyades mortelles ont eu lieu sur le littoral aquitain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.