On vous emmène à l'Eden-Théâtre, le plus vieux cinéma au monde encore en activité

L'Eden-Théâtre a été créé en 1889, six ans avant l'invention du cinéma. Sa première séance fut la première projection payante au monde, en 1899.

Article rédigé par
Mathilde Vinceneux - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La salle du cinéma l'Eden-Théâtre, plus vieux cinéma au monde encore en activité, le 13 juillet 2021. (NICOLAS TUCAT / AFP)

L'Eden-Théâtre, à la Ciotat près de Marseille, est la plus ancienne salle de cinéma au monde encore en activité. Elle a fait son entrée dans le Guinness Book, le livre des records, après avoir fêté ses 132 ans. C'est là qu'ont eu lieu les premières séances publiques et payantes des films des frères Lumière, les inventeurs du cinématographe, en 1899. Cette homologation est une belle récompense pour les équipes de cette petite salle associative de 200 places, en bord de mer. franceinfo a visité les lieux.

L'Eden-Théâtre est un bâtiment ocre face à la mer. Contrairement à ce qu'indique son nom, c'est bien un cinéma. S'il a été baptisé ainsi, c'est qu'il a été construit en 1889. "Le cinéma n'existait pas encore, il a été inventé en 1895", explique Marie-Laure Smilovici, la directrice et arrière-petite-fille des propriétaires historiques. L'affiche de la toute première séance de l'Eden, en 1899, est d'ailleurs exposée dans l'entrée du petit cinéma. Elle annonce une vingtaine de films des lumières, dont "Lancement d'un navire à La Ciotat". Le prix du fauteuil est alors de 75 centimes.

Un long combat contre les promoteurs immobiliers

Sur le même mur, trônera bientôt l'affiche du record, résultat de deux ans de travail pour prouver l'histoire de ce cinéma, longtemps considéré comme une légende. "Il y avait toujours quelqu'un pour raconter 'Ma grand-mère a connu mon grand-père à l'Eden', mais aujourd'hui nous sommes passés d'une légende urbaine à une reconnaissance internationale. C'est un vrai bonheur", s'enthousiasme Michel Cornille, président de l'association Les Lumières de l'Eden qui s'occupe de faire fonctionner le cinéma aujourd'hui. L'obtention du record est aussi la consécration d'un long combat familial pour sauver cette salle de cinéma des mains des promoteurs immobiliers.

Avec ses sièges rouges, bien entendu, l'Eden ressemble plus à "un théâtre à l'italienne", comme le dit Marie-Laure Smilovici, qu'à un cinéma contemporain. Les sièges portent d'ailleurs chacun une plaque au nom des célébrités qui ont assisté à une séance dans le cinéma centenaire. Au premier rang, on trouve le nom de la famille Lumière, mais aussi celui d'Yves Montand. "Il est venu chanter dans les années 1938 - 1939 sur la scène du cinéma", souligne Michel Cornille.

En numérique ... et en argentique !

À l'étage, on peut entrer dans la cabine de projection. "Aujourd'hui, elle est équipée des dernières technologies puisque nous diffusons tous nos films en numérique, détaille Michel Cornille. Mais une fois par mois, nous allons chercher une bobine et nous passons un film en argentique." Chaque année, 1 200 séances sont projetées à l'Eden, des œuvres du patrimoine, mais aussi des films d'arts et d'essai ou d'autres pour le jeune public.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vacances

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.