Montagne : des vacances à petit prix

Dans le Puy-de-Dôme, le massif du Sancy attend les premiers vacanciers pour rattraper un début d'hiver difficile.

Voir la vidéo
France 3

Du soleil et un mètre de neige, c'est ce qui attend les vacanciers sur les pistes à Besse-et-Saint-Anastaise dans le département du Puy-de-Dôme. Cette année, les académies du Centre et de l'Ouest sont les premières en vacances, une clientèle habituée du massif du Sancy, ni trop loin, ni trop cher. "Ça permet de ne pas faire trop de kilomètres, on sait le prix du gazole en ce moment", note un vacancier. "C'est très abordable au niveau de la location comme du logement, et même les forfaits ne sont pas très chers donc on est content", explique une skieuse.

Les hébergements sont complets

Les hébergements du secteur comptent 35 000 lits presque tous occupés, le taux de remplissage frôle les 90%. "On a deux semaines où les hébergements sont complets", se satisfait Luc Stelly, directeur de l'office du tourisme de Sancy. Après un début d'hiver sans neige, les hôteliers retrouvent le moral. Les vacances d'hiver représentent 80% du chiffre d'affaires annuel. À l'école de ski, les plannings sont complets, une bonne nouvelle pour les 75 moniteurs qui jouent leur hiver sur les quatre semaines qui viennent.

Le JT
Les autres sujets du JT
La station de ski de La Plagne (Savoie), le 17 janvier 2018.
La station de ski de La Plagne (Savoie), le 17 janvier 2018. (PHILIPPE ROYER / ONLY FRANCE / AFP)