Les plages privées, un marché qui fonctionne

On compte 1 500 plages payantes en France. Comment fonctionnent-elles ? Le reportage de France 2 dans l'Hérault.

France 2

L'été, à la mer, les vacanciers ont le choix entre les plages publiques et les plages privées. Il y a 1 500 plages payantes en France, d'abord sur la Côte d'azur, mais aussi plus au sud.

A La Grande-Motte (Hérault), une équipe de France 2 a rencontré un couple profitant du soleil sur l'une d'elles qui affiche complet. Ils assument pleinement le fait de payer pour leur confort : "On est très bien reçu, le service est bien fait, tout est très bon".

Beaucoup de contraintes

Ici, on compte 16 établissements privés. Leur chiffre d'affaires : 19 millions d'euros. Les entrepreneurs et les élus saluent leur utilité côté emploi car chaque établissement embauche en moyenne une quarantaine de saisonniers.

Cependant, ces structures doivent respecter un cahier des charges, subir des contrôles et payer une redevance. Jérôme Asius, directeur du "White Beach", est las de ces contraintes : "Dans un contexte économique qui est relativement médiocre, il faut laisser les gens travailler". Installées pour six mois, les plages privées sont démontées à l'automne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme bronze sur la plage de Deauville (Calvados), le 1er juillet 2015.
Une femme bronze sur la plage de Deauville (Calvados), le 1er juillet 2015. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)