Landes : la tradition des fêtes de village

250 villes et villages maintiennent la tradition des ferias. Il faut mobiliser les bénévoles.

FRANCE 2

Sur la place des arènes, près d'un millier de convives assistent au banquet. Les fêtes d'Amou (Landes), un village landais de 1 600 habitants, sont parmi les plus réputées de la région. "Il y a les arbres, les arènes et des bons repas", explique un participant. Au coeur de la fête, il y a les écarteurs et les sauteurs de la course landaise. Ces jeunes hommes viennent tous du village. "C'est le point d'orgue de la fête du village", précise Christophe Avignon, le chef d'équipe de course landaise.

Les jeunes participent à l'organisation de la fête

La course landaise est une discipline dangereuse. Les écarteurs évitent au dernier moment la charge d'une vachette lancée à pleine vitesse. Les sauteurs effectuent des vols à quelques centimètres au-dessus des cornes. Pendant quatre jours, les villageois organisent la fête. Certains sont au fourneau depuis plus de 30 ans. Dans certaines communes, les fêtes de village périclitent, faute de relève. Mais, à Amou, les jeunes ont repris le flambeau.

Le JT
Les autres sujets du JT
250 villes et villages maintiennent la tradition des ferias. Il faut mobiliser les bénévoles.
250 villes et villages maintiennent la tradition des ferias. Il faut mobiliser les bénévoles. (FRANCE 2)