La Baule : les amateurs de coques à l'assaut dès la réouverture de la pêche

Publié Mis à jour
La Baule : les amateurs de coques à l'assaut dès la réouverture de la pêche
France 3
Article rédigé par
E. Soulard, Ch. François, S. Hérél - franceinfo
France Télévisions

Alors que la pêche aux coques est de nouveau autorisée, professionnels et amateurs écument les plages de La Baule. Ils doivent néanmoins suivre une réglementation stricte et contrôlée. 

De drôles d'engins remontent la plage, poussés par des pêcheurs professionnels. Chargés de lourds sacs, c'est le seul moyen pour transporter le petit coquillage. Fermée depuis décembre, la pêche aux coques est de nouveau autorisée à La Baule (Loire-Atlantique). Ce gisement est l'un des plus importants de France. 240 professionnels peuvent ramasser la coque. En ce jour de réouverture de la pêche aux coques, les amateurs aussi grattouillent dans la vase.    

Réglementation de taille et de poids

Pour préserver la ressource, la pêche aux coques est soumise à une réglementation stricte de taille et de poids. Les affaires maritimes et les gardes jurés surveillent avec attention : "Pour les pêcheurs de loisir, la réglementation prévoit une limite de 4 kg par jour, avec des coques qui doivent faire au minimum 3 cm et qui doivent être pêchées avec une griffe à trois dents". Les mouettes, elles, s’affranchissent de la réglementation et savourent tout simplement les coques. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.