Camping-car : comment se déplacer et stationner en ville ?

Les immatriculations de camping-cars ont augmenté de 13% l'an dernier en France. Mais ces véhicules sont plus ou moins accueillis selon les régions et les élus. Les précisions de la journaliste Margaux Subra-Gomez sur le plateau de France 2.

FRANCE 2

Les camping-cars sont-ils bien accueillis dans les communes ? "Oui, le plus souvent. On compte environ 6 500 aires de stationnement qui leur sont dédiées en France. Certaines sont payantes : comptez en moyenne 8 € la nuit. Elles proposent des services, comme le raccordement au réseau électrique de la commune, la vidange des eaux usées ou encore le wi-fi. Certaines villes mettent ces services en place gratuitement, comme récemment à Privas, en Ardèche. Un investissement de 60 000 euros pour la ville, mais avec l'espoir d'attirer des touristes, et donc des consommateurs", explique la journaliste Margaux Subra-Gomez sur le plateau du 13 Heures.

Le stationnement autorisé, pas le camping

Pourquoi certains maires sont-ils plus réticents ? "Certains élus, souvent dans des zones déjà très touristiques, estiment que les camping-cars sont une nuisance pour le paysage, pour le bruit et la pollution qu'ils provoquent. Ils font alors installer des portiques ou des panneaux pour interdire aux véhicules l'accès à leur ville", indique-t-elle. Alors, comment faire pour garer son camping-car ? "Là où une voiture peut stationner, un camping-car le peut aussi. En revanche, il ne peut pas camper. Si votre camping-car est correctement garé en ville, sur une place avec marquage au sol, et si vous n'avez sorti ni les cales ni les chaises de jardin, vous n'avez rien à vous reprocher. Vous pouvez même parfaitement dormir à l'intérieur pour passer la nuit", conclut Margaux Subra-Gomez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Camping car comment les stationner
Camping car comment les stationner (FRANCE 2)