Albanie : des plages encore préservées du tourisme de masse

Les plages d'Albanie accueillent de plus en plus de touristes. Pour l'instant, ces sites restent plutôt préservés.

FRANCE 2

Il y a trente ans, Ksamil (Albanie) était une zone réservée aux soldats du dernier État stalinien d'Europe. Aujourd'hui, ces plages accueillent plus de 1 million de visiteurs chaque été, dont beaucoup d'Italiens. "À coup sûr dans peu d'années, le tourisme de masse arrivera aussi en Albanie", estime un homme interrogé. Dans le pays, la semaine de vacances, y compris l'avion, tourne autour de 1 000 €. les groupes de retraités sont majoritaires parmi les 45 000 touristes français de l'an passé. Si les structures d'accueil sont un peu sommaires, cela renforce le sentiment d'être un peu pionniers pour ces visiteurs.

Un pays fermé jusqu'en 1991

Entre 1945 et 1991, le régime stalinien d'Enver Hoxha avait fermé le pays à double tour. Tout contact était interdit avec les étrangers. Aujourd'hui, l'immobilier de vacances de trouve à des prix qui n'existent nulle part ailleurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Albanie : des plages encore préservées du tourisme de masse
Albanie : des plages encore préservées du tourisme de masse (FRANCE 2)