Une nouvelle piste contre le diabète et la sclérose en plaques

Des chercheurs français ont réussi à guérir une maladie auto-immune rare.

Des chercheurs français ont mis au point un traitement à base d\'interleukine 2, une molécule qui stimule la production de certains globules blancs.
Des chercheurs français ont mis au point un traitement à base d'interleukine 2, une molécule qui stimule la production de certains globules blancs. (JANIE AIREY / GETTY IMAGES)

Des chercheurs français viennent de démontrer que l'interleukine 2 pouvait guérir les maladies auto-imunes. Leurs travaux sont publiés jeudi 1er décembre dans la prestigieuse revue médicale New England Journal of Medicine, rapporte le Figaro.fr.

Partant de l'hypothèse que les maladies auto-immunes présentent des mécanismes immunologiques communs, les professeurs David Klatzmann, et Patrice Cacoub ont réussi à guérir 10 malades atteints d'une maladie auto-immune rare grâce à des doses d'interleukine 2. 

Ces deux scientifiques doivent maintenant démontrer que le traitement est efficace contre d'autres maladies immunes comme la sclérose en plaques et le diabète.