Sur les traces du créateur de la toile de Jouy

Une équipe de France 3 a décidé d'aller au musée de la Toile de Jouy sur les traces de Christophe-Philippe Oberkampf, son créateur.

FRANCE 3

Des tissus imprimés, des scènes bucoliques avec des petits personnages et des animaux. Les références sont nombreuses et renvoient à une toile précise, la toile de Jouy. Cette célèbre toile, on l'a doit à un graveur et coloriste allemand, Christophe-Philippe Oberkampf. "Oberkampf n'a que 22 ans, quand il fonde la manufacture de la toile de Jouy. Très vite, il connait un vif succès à la cour de Versailles pendant la période révolutionnaire et il est même décoré par Napoléon en personne", explique la journaliste de France 3 Cécile Laronce. C'est à Jouy-en-Josas que tout commence. Au XVIII siècle, le jeune graveur et coloriste décide d'installer dans la commune, sa manufacture d'impression de cotonnade.

Une manufacture imposante

"Il est arrivé d'Allemagne pour être ouvrier à Paris, il a vite compris qu'il fallait qu'il se mette à son propre compte s’il voulait réussir. Il est venu s'installer ici loin de tous les embarras de la ville de Paris et surtout des révoltes d'ouvriers qui existait de temps en temps à Paris", explique Esclarmonde Monteil, directrice du musée de la toile de Jouy. La manufacture employa jusqu'à 1322 tisserands, graveurs coloristes avant sa fermeture en 1843.

Le JT
Les autres sujets du JT