Près de Bornéo, un village hors du temps en harmonie avec l'océan

C'est un village qui ne figure pas sur les cartes, en Malaisie. Ses habitants vivent coupés du monde, sur l'eau.

Voir la vidéo
France 2

À une heure de bateau, au large de Bornéo, vous ne le trouverez sur aucune carte et pour cause, officiellement, ce village n'existe pas. 35 maisons, toutes construites sur pilotis, au-dessus de la mer. Un peu plus de 300 habitants issus d'une tribu de pêcheurs, les Bajau, complètement en dehors de toute civilisation. Le village n'a pas de nom, les habitants n'ont pas de nationalité. C'est le cas d'Omar : d'aussi loin qu'il se souvienne, sa famille a toujours vécu là, sur l'eau.

Besoins du quotidien

Leur cabane est composée de quelques planches, un toit de palmes tressées et c'est à peu près tout. Ils vivent ici sans électricité, sans téléphone bien sûr. Pour boire, ils recueillent l'eau de pluie. Ils vivent complètement coupés du monde entre ciel et mer. Ils n'ont pas de calendriers, pas de rendez-vous. Ce sont les besoins immédiats du quotidien qui rythment les journées. Et pour manger, il faut partir à la pêche chaque jour. Les plus jeunes connaissent déjà le nom de tout ce qui vit dans la mer. Un village bloqué dans un espace-temps différent du reste du monde, où la vie n'a de sens qu'en harmonie totale avec l'océan.

Le JT
Les autres sujets du JT