Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Noël en guerre

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le monastère d'Alqosh remonte au VIIe siècle, une preuve de l'enracinement de la chrétienté en Irak. Des fidèles qui sont revenus dans la ville, célèbrent Noël.

La peur des persécutions par l'Etat islamique demeure pour les chrétiens d'Irak. "Comment célébrer quand le peuple est oppressé ? "s'interroge le père Gabriel Tooma devant la caméra de France 3. "C'est vraiment difficile pour tout le monde. Cela fait des années qu'il n'y a plus beaucoup de joies pendant les fêtes", conclut-il amèrement.

Une population divisée par deux

Dahûk abrite de nombreux chrétiens ayant fui Mossoul. Les réfugiés vivent dans le dénuement et n'ont guère le cœur à la fête. "Nous espérons être de retour chez nous pour la nouvelle année et prier dans nos églises." déclare une mère de famille. "Qu'avons-nous fait pour vivre dans de telles conditions ? Nous n'avons pas d'argent pour habiller nos enfants, nous souffrons beaucoup", dit-elle tristement. A Bagdad, la messe de Noël rend hommage aux victimes. Les chrétiens d'Irak étaient autrefois 1 million , ils ne sont désormais plus que la moitié. Le déclin remonte à 2003 après l'invasion américaine.





Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.