Pour Noël, une association glisse des messages contre le sexisme dans des jouets

L'association FièrEs a parcouru des magasins pour glisser environ 500 tracts "Attention jouet sexiste" à l'occasion des fêtes de Noël.

Des Barbie exposée au musée de la poupée de Gross Ilsede (Allemagne), le 30 septembre 2014.
Des Barbie exposée au musée de la poupée de Gross Ilsede (Allemagne), le 30 septembre 2014. (OLE SPATA / DPA / AFP)

Sous le sapin de Noël, la surprise ne sera peut-être pas celle à laquelle les parents s'attendaient. Une association féministe a parcouru une dizaine de magasins pour glisser des tracts dans des jouets, dénonçant les stéréotypes "sexistes" véhiculés par certains, rapportent Le Parisien et France Info, mardi 23 décembre.

"Toutes les occasions sont bonnes pour réfléchir"

"Attention jouet sexiste", prévient le message écrit sur les quelque 500 tracts de l'association FièrEs, glissés par exemple dans des poupées roses ou des malettes de bricolage bleues, détaille Le Parisien. "On veut sensibiliser les parents au fait que les fabricants et les marchands ont une responsabilité dans le fait qu'aucune petite fille ne commande une épée au Père Noël", explique Delphine Aslan, une des responsables de l'association.

La méthode risque de ne pas plaire à tout le monde : un client s'est d'ailleurs plaint le weekend dernier et a fait évacuer une militante du magasin où elle se trouvait, précise le quotidien. "Toutes les occasions sont bonnes pour réfléchir", répond Delphine Aslan à France Info, réfutant toute "intrusion" dans la vie familiale au moment de Noël.

Les jouets ont évolué, d'après les grandes enseignes

"En vingt ans, les choses ont beaucoup évolué", estime pourtant le directeur de la consommation de l'enseigne La Grande Récré. Chez Joué Club aussi, un responsable juge ces stéréotypes de genre de plus en plus rares dans les rayons.