Musique. À Noël, le rock se fait coffrets

Noël, c'est aussi la période durant laquelle la musique s'offre en coffrets exceptionnels : Bob Dylan, Led Zeppelin, David Bowie ou compilations, cette année il y en a vraiment pour tous les goûts. Voici notre sélection, non exhaustive.

Led Zeppelin, ici en 1970, vient de sortir \"The Complete BBC Sessions\"
Led Zeppelin, ici en 1970, vient de sortir "The Complete BBC Sessions" (RAY STEVENSON / REX FEA/REX/SIPA / RST)

Noël, c'est aussi la période durant laquelle la musique s'offre en coffrets exceptionnels. Et cette année il y en a vraiment pour tous les goûts. On ne peut pas dire que 2016 ait été avare en matière de disparitions de légendes... Et pour l'industrie musicale, cela veut dire en général abondance de rééditions, de best-of ou de coffrets plus ou moins collectors.

Évidemment, à l'approche de Noël, Prince a eu droit à sa première compilation posthume, 40 titres dont un seul inédit (Prince4Ever, Warner) avant une année 2017 qui devrait voir se multiplier les sorties exceptionnelles. Même chose pour David Bowie, avec deux objets sortis il y a déjà quelque temps : Lazarus (Columbia), la comédie musicale hommage qu'il avait lui-même supervisée, et Who Can I Be Now (Parlophone), un coffret de douze CD retraçant son travail entre 1974 et 1976 et contenant surtout l'album The Gouster, un inédit revenu à la surface.

Au tournant des années 1970, un autre groupe redéfinissait le rock and roll à chaque prestation. Vingt ans après avoir sorti les BBC Sessions, voici The Complete BBC Sessions (Atlantic/Warner Music) par Led Zeppelin. Toujours étroitement surveillé par Jimmy Page, ce coffret de trois CD (ou cinq vinyles) propose notamment de réentendre des titres issus d'une session mythique, qu'on croyait perdue depuis longtemps, diffusée à la radio publique britannique en avril 1969.

Trois ans avant cette session électrique et enflammée depuis les studios de Maida Vale, un protest-singer venu du Minnesota entamait un tournant dans sa carrière musicale. En 1966, Bob Dylan tourne dans le monde entier, quelques mois avant de disparaître un temps suite à un accident de moto. Cette tournée pas comme les autres est marquée par un accueil parfois houleux de la part du public, reprochant à Dylan d'avoir choisi la voie de la guitare électrique ; une tournée historique donc, à laquelle rend hommage un coffret de 36 CD (The 1966 Live Recordings, Columbia/Legacy). Seuls les irréductibles fans pousseront à fond dans ces archives discographiques, qui réservent néanmoins de vrais moments de grâce, à l'époque où le jeune chanteur ne se rêvait certainement pas en Prix Nobel de Littérature.

Bob Dylan, d'ailleurs, apparaît en tant qu'invité sur ce qui est aujourd'hui considéré comme le meilleur concert filmé de l'histoire. Il y a 40 ans, le groupe The Band disait adieu à son public sur la scène du Winterland Theatre de San Francisco. Dylan donc, mais aussi Neil Young, Van Morrison, Eric Clapton, Muddy Waters ou Ringo Starr étaient venus leur prêter main forte. Concert exceptionnel filmé par Martin Scorsese, et qui vient de ressortir dans une superbe édition collector CD et DVD (The Last Waltz 40th Anniversary, Rhino/Warner Music).

Enfin, et puisqu'il est beaucoup question d'héritage dans tous ces coffrets, traduisons-le en anglais et cela donne : The Legacy Of (Sony/Legacy). Onze volumes contenant chacun trois CD, mettant à l'honneur l'histoire de la soul, du funk ou du hip-hop avec pas mal de versions rares. Une sorte de compilation ultime puisée dans les riches archives des différents labels de Sony Music.

A Noël, la musique s'offre en coffrets. Le reportage de Yann Bertrand
--'--
--'--