Cet article date de plus de six ans.

En France, les enfants démasquent le père Noël à 6 ans et huit mois

Selon une étude publiée dimanche par "Le Parisien", le secret tombe lorsque les enfants sont en CP. Les Français sont plus précoces que les Canadiens ou les Américains.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme déguisé en père Noël à Noyelles-lès-Seclin (Nord), le 25 décembre 2014. (MAXPPP)

"Le père Noël n'existe pas." En moyenne, les enfants français découvrent la vérité alors qu'ils sont âgés de 6 ans et huit mois, selon une étude internationale HMA !, un service américain de ventes privées, relayé dimanche 13 décembre par Le Parisien (article abonnés)

En général, les parents sont contraints de "casser le mythe" au moment du Noël du CP, où le secret s'évente rapidement. Les petits Français sont précoces : au Canada, on cesse de croire au père Noël à 7 ans et demi en moyenne et aux Etats-Unis à 7 ans et deux mois. L'étude permet aussi de constater que l'on croit plus tard au père Noël lorsque l'on habite Strasbourg ou Lille ("où la tradition est souvent vive") que lorsque l'on habite Bordeaux ou Lyon. 

Enfin, on découvre qu'internet met un terme au mythe dans 10% des cas. Parce que "Père Noël existe" ou "père Noël vrai" a été tapé dans un moteur de recherche, ou parce les enfants se retrouvent face à des publicités ciblées pour des jouets qu'ils ont commandés. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Noël

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.