Le père Noël menacé de faillite en Finlande

Le fisc finlandais a intenté une procédure pour dépôt de bilan contre l'attraction du père Noël la plus célèbre du pays.

Un homme déguisé en père Noël sur son traîneau dans le nord de la Finlande, le 19 décembre 2007.
Un homme déguisé en père Noël sur son traîneau dans le nord de la Finlande, le 19 décembre 2007. (KACPER PEMPEL / REUTERS)

Bientôt la fin des soirées dans la chaumière du père Noël ? Le fisc finlandais a intenté, jeudi 20 août, une procédure en vue d'un dépôt de bilan auprès de l'entreprise Dinardia, qui détient le Santa's Office, l'attraction de Noël la plus populaire de Finlande.

Depuis plusieurs années, ce parc d'attractions réunit ceux qui souhaitent rencontrer le père Noël en chair et en os, prendre des photos avec ses lutins ou se promener avec ses rennes sur la neige.

200 000 euros d'impôts impayés

Seulement, selon des documents obtenus par l'Agence France presse (AFP), ce parc d'attractions pourrait bientôt devoir fermer. Le fisc finlandais lui réclame plus de 200 000 euros d'impôts impayés par l'entreprise, et a engagé une procédure pour dépôt de bilan.

Le patron de la société, Jarmo Kariniemi, a assuré de sa bonne foi : "On va s'en occuper, on a déjà rassemblé la moitié de la somme." Il lui reste une semaine pour convaincre le tribunal et maintenir l'emploi du père Noël.

Un tourisme en difficulté

Chaque année, 300 000 touristes du monde entier visitent le Santa's Office à Rovaniemi en Laponie, mais le centre connaît quelques difficultés financières ces dernières années, dues à la baisse de fréquentation et aux "turbulences du monde", a précisé le président de l'association de promotion économique de Rovaniemi, Juha Seppälä. "D'abord, il y a eu moins de touristes venus de Grèce, puis d'Espagne, d'Italie et du Portugal, et enfin de Russie", a-t-il ajouté.

Cependant, le président a promis qu'aucun touriste ne souffrirait de cette péripétie : "Il est exclu que le village se retrouve sans père Noël. Les activités continueront d'une manière ou d'une autre."