Gastronomie : les Corsiglia, spécialistes du marron glacé

À Marseille (Bouches-du-Rhône), dans cette période de fêtes, une famille perpétue depuis quatre générations la recette ancestrale du marron glacé.

Voir la vidéo

C'est une petite sucrerie qui envahit les tables du réveillon. Moelleux comme il faut, enrobés d'une fine pellicule de sucre. Les marrons glacés sont le caviar de la confiserie. Un marché de niche qui fait la fortune d'une famille marseillaise depuis 120 ans. Dans la famille Corsiglia, on demande d'abord le grand-père Jean-Louis. C'est lui qui règne depuis près de 50 ans sur son petit empire de la châtaigne.
 

Une tradition ancestrale suivie à la lettre

Dans son entreprise, il a l'oeil partout et s'assure à chaque instant que la tradition ancestrale est suivie à la lettre dès la première étape de la recette. Une méthode fastidieuse désormais abandonnée par les industriels, mais jamais par les Corsiglia. C'est au 19e siècle qu'un ancêtre italien, Giovanni Rafetto, installe sa fabrique de marrons glacés à New York. C'est le départ de l'histoire. Depuis 1896 que la famille est installée à Marseille, chaque génération baigne dès l'enfance dans les marrons glacés.

Le JT
Les autres sujets du JT
marrons glacés
marrons glacés (france 2)