Fêtes de fin d'année : quand les Américains jouaient les pères Noël en Normandie

Publié
Fêtes de fin d'année : Quand les Américains jouaient les pères Noël en Normandie
Article rédigé par
S. Lequesne, P.-M. Puaud, N. Dalaudier, France 3 Normandie, P. Bouchetou - France 3
France Télévisions

Après la Seconde Guerre mondiale, pendant près de 20 ans, les enfants de la commune de Marigny, dans la Manche, recevaient des cadeaux offerts par des familles d'Alliés. Plusieurs décennies plus tard, ils se souviennent.

Dans les années 50, des centaines de petits cadeaux étaient envoyés par les Américains aux enfants de la commune de Marigny (Manche), détruite durant la Seconde Guerre mondiale. De 1947 à 1960, les habitants de la ville de Westport, dans le Connecticut (Etats-Unis), ont expédié des colis durant les fêtes, afin de faire oublier aux plus jeunes les blessures des bombardements. "On a vécu cette époque-là, on n'avait pas grand-chose. Il y avait de la solidarité, de la fraternité, on était reconnaissants envers ces gens-là", se souvient Madeleine Gardie, habitante de Marigny. 

"C'était la première fois de ma vie que je voyais des bouées fantaisie"

Marcelle Bléas-Franke ne s'est jamais séparée d'une broche offerte par une famille américaine, lorsqu'elle avait 5 ans. Ces souvenirs d'enfants ont également marqué la vie de Brigitte Fromond-Lepage. "On n'avait pas beaucoup de cadeaux. Là, j'avais reçu des bouées, c'était la première fois de ma vie que je voyais des bouées fantaisie, en forme de grenouille, de crocodile. C'était extraordinaire", confie-t-elle. L'ensemble de ces trésors sera désormais exposé dans la salle du conseil municipal.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.