Nièvre : un legs de 4,5 millions d'euros pour un village

Dans la Nièvre, une ancienne habitante du village de Mesves-sur-Loire a légué 4,5 millions d'euros à la commune.

Voir la vidéo
France 3

C'est la bonne nouvelle du début d'année à Mesves-sur-Loire dans la Nièvre. Simone Daignas, une ancienne habitante décédée en avril dernier a légué près de 4,5 millions d'euros à la commune. L’annonce a été faite pendant la cérémonie des vœux et certains peinent encore à y croire. Dans ce village de 700 habitants, chacun à son idée pour utiliser cette manne inespérée. "Aménager la commune", construire un "lotissement" ou une "belle salle des fêtes"... Les propositions ne manquent pas.

Quatre fois le budget annuel de la commune

Retraitée à La Baule en Loire-Atlantique, Simone Daignas n'habitait plus Mesves-sur-Loire depuis de nombreuses années. Malgré l'éloignement, elle avait gardé des liens avec le village. Pour Bernard Gilot, le maire su village, la vieille dame "devait avoir des attaches avec la commune". Lorsqu'il a appris la nouvelle, l'élu a d'abord cru à une blague jusqu'à ce qu'un notaire confirme l'authenticité du document. Les 4,5 millions d'euros représentent quatre fois le budget annuel du village. La réfection du toit de l'église devrait faire partie des premiers chantiers à bénéficier de cet héritage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le lac de rétention de Pannecière, dans la Nièvre, en juin 2008.
Le lac de rétention de Pannecière, dans la Nièvre, en juin 2008. (RIEGER BERTRAND / HEMIS.FR / AFP)