Google célèbre à sa façon l'anniversaire de la photo mythique du monstre du Loch Ness

Google Maps a dévoilé une option, Nessie Street View, mardi, qui permet d'explorer le lac écossais où est censé se cacher le célèbre monstre.

Cette photo prise en 1934 par le colonel Robert Kenneth Wilson est censée présenter le monstre du Loch Ness.
Cette photo prise en 1934 par le colonel Robert Kenneth Wilson est censée présenter le monstre du Loch Ness. (MARY EVANS / SIPA)

Oserez-vous plonger ? A l'occasion du 81e anniversaire, mardi 21 avril, d'un énigmatique cliché censé présenter le monstre du Loch Ness, il est désormais possible d'explorer le lac écossais dans Google Street View, indique The Independent (en anglais). Une façon de ravir les cryptozoologues, toujours à la recherche de l'animal à l'existence plus qu'hypothétique. L'application reste toutefois en surface, tout au long des 37 km du plan d'eau sombre et mystérieux.

En lieu et place de la silhouette jaune dévolue aux recherches, un petit Nessie vert a fait son apparition. Google a collaboré avec la Catlin Seaview Survey pour réaliser ces images. Habituées aux riches fonds marins, cette équipe a cette fois réalisé des images submergées à mi-hauteur. Adrian Shine, à la tête du Loch Ness Project, a également participé à la mission. Le moteur de recherche de Google est aussi dédié à Nessie.

Google a dévoilé un doodle en guise de clin d\'œil au monstre du Loch Ness, mardi 21 avril.
Google a dévoilé un doodle en guise de clin d'œil au monstre du Loch Ness, mardi 21 avril. (CAPTURE D'ECRAN GOOGLE / FTVI)


L'anniversaire d'un faux cliché

Ce projet a été réalisé en partenariat avec VisitScotland, l'office de tourisme écossais. Son responsable Malcolm Roughead s'est félicité du résultat, qualifiant le projet de "très excitant."

Cette nouvelle possibilité offerte par Google Street View est lancée à l'occasion de l'anniversaire de la diffusion de cette image, prise en 1934 par le colonel Robert Kenneth Wilson. Et qu'importe s'il s'agit d'un faux, comme il a été démontré par la suite.