Cet article date de plus de sept ans.

Médecine : trois remèdes fumeux qui font mal au portefeuille

Une commission d'enquête du Sénat a publié, mercredi, un rapport sur "des dérives thérapeutiques dues à des pratiques commerciales proches de la charlatanerie". Petite sélection.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Une commission d'enquête du Sénat a publié, mercredi 10 avril, un rapport sur "des dérives thérapeutiques dues à des pratiques commerciales, proches de la charlatanerie". (COMSTOCK IMAGES / AFP)

"Le phénomène est grave car cela pousse nos concitoyens à s'éloigner des traitements efficaces." Jacques Mézard, sénateur du Cantal, est revenu, jeudi 11 avril, sur l'enquête publiée la veille concernant l'influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé. Rapporteur de la commission d'enquête, il a commenté sur Europe 1 ce rapport alarmant (document PDF), remis au Sénat, selon lequel "il existe des dérives thérapeutiques dues à des pratiques commerciales, proches de la charlatanerie".

D'après lui, l'essor de ces pratiques s'explique par un double phénomène. D'une part, la méfiance grandissante de la population à l'égard de la médecine et de l'industrie pharmaceutique après différentes affaires comme le scandale du Mediator, les doutes sur la pilule contraceptive ou les prothèses mammaires PIP. D'autre part, le développement d'Internet offre "un champ d'action terrible pour des charlatans qui proposent tout et n'importe quoi". Mais quels sont ces pratiques et ces remèdes proposés par ces charlatans ? Francetv info vous en détaille trois.

1La biochirurgie immatérielle

C'est une technique dérivée de l'ondobiologie (une médecine alternative "énergétique") qui part du principe que le corps génère des ondes, dites "bio-électromagnétiques". Jacques Mézard estime que c'est l'œuvre d'"une sorte de gourou charlatan", un soi-disant chirurgien qui prétend, par exemple, remplacer des vertèbres sans contact, ni manipulation, ni opération chirurgicale.

Concrètement, le patient est allongé sur une table et le "praticien" agite ses doigts au-dessus du malade. Il prétend intervenir sur le corps directement avec ses mains, mais sans incision. Après l'opération, il jette dans une poubelle imaginaire les instruments tout aussi fictifs utilisés lors de l'intervention. Une équipe de France 2 a filmé en caméra cachée l'un de ces charlatans en plein exercice, qui affirme faire des opérations du cœur : "On lui enlève tout ce qui est défectueux et on lui met du neuf à la place", explique-t-il.

Verdict : "Il est impossible d'accorder le moindre crédit" à cette méthode, écrivent les auteurs du rapport remis au Sénat. En revanche, la méthode peut rapporter gros à son inventeur. Ce dernier donne notamment des cours pour devenir "biochirurgien", à 1 537 euros la séance. Le diplôme final coûte 9 000 euros. Et une mère qui a fait appel à un "biochirurgien" pour soigner la scoliose de sa fille a dû régler la coquette somme de 10 000 euros. L'adolescente, dont l'état s'était aggravé, a finalement dû être opérée en urgence par de vrais chirurgiens.

 

France 2 - Sophie Rodier et Olivier Gardette

2Le Magnomega

Il s'agit d'un appareil fondé sur l'énergie quantique qui fonctionnerait avec des "champs magnétiques biopulsés". Une machine capable de traiter des pathologies très diverses. "Stress, relaxation, cicatrisation, chaînes musculaires, dysfonctionnement organique et métabolique, algoneurodystrophie, tendinite, arthrose, fibromyalgie..." autant de maux soignés par le Magnomega, écrit le constructeur de l'engin sur son site. Disponible pour un prix compris entre 1 000 et 5 000 euros, il serait même capable d'atténuer les symptômes de la maladie de Parkinson. Les auteurs du rapport précise qu'il était en vente au Salon du bien-être de Paris, en février 2013.

3Les pendules thérapeutes

Ces objets sont supposés agir sur les chakras, qui sont censés être des centres d'énergie situés sur le corps. Par exemple, le cinquième chakra, situé au niveau de la gorge, permettrait d'agir sur la thyroïde et la communication. Le sixième chakra, situé entre les sourcils, aurait une action sur la clairvoyance, l'énergie vitale et la guérison spirituelle, détaille le rapport. Le pendule est vendu 70 à 80 euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.