Cet article date de plus de neuf ans.

Le matériau le plus léger au monde a la tour Eiffel pour modèle

Cette découverte a été faite par une équipe de chercheurs américains qui a reproduit l'architecture du monument français à l'échelle nanométrique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
D'après cette photo des laboratoires HRL, ce nouveau matériau est si léger qu'il tient en équilibre sur un pissenlit fané.  (DAN LITTLE / HRL LABORATORIES)

Une équipe de chercheurs américains a mis au point le matériau le plus léger au monde. Si l'on en croit la photographie mise en ligne par le laboratoire qui l'a développé, il tiendrait en équilibre sur un pissenlit fané. Ce matériau, présenté vendredi 18 novembre dans la revue scientifique Science, se révèle également ultrarésistant. 

"L'astuce, c'est de fabriquer un treillis de tubes creux, avec une épaisseur de 100 nanomètres, soit 1 000 fois plus fin qu'un cheveu humain", explique Tobias Schaedler, l'un des scientifiques du projet mené par les laboratoires HRL, l'Institut de technologie de Californie et l'Université de Californie, à Irvine.

Une révolution

"Les bâtiments modernes, comme la tour Eiffel ou le pont du Golden Gate [à San Francisco], sont incroyablement légers et 'efficaces' en terme de poids grâce à leur architecture, décrypte Bill Carter, responsable des matériaux aux laboratoires HRL. Nous révolutionnons les matériaux légers en apportant ce concept et en reproduisant leur architecture à l'échelle nanométrique et micrométrique".

Comme le montre la vidéo ci-dessous, cette structure permet au matériau de supporter une compression supérieure à 50 %. Selon le site internet de l'Usine nouvelle, cette découverte, qui ne porte pas encore de nom, pourrait être utilisée dans le bâtiment, la production de batteries ou encore la fabrication de blindage.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Découverte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.