La réplique de la grotte Chauvet, un travail millimétré

Reportage de France 2 sur les travaux colossaux, effectués pour la construction de la réplique de la grotte Chauvet.

FRANCE 2

La réplique de la grotte Chauvet vient d'ouvrir au public ce samedi 25 avril. Rien n'a été laissé au hasard, tout a été reproduit au millimètre près à la manière de nos ancêtres homo-sapiens.

Il aura fallu plus de quatre ans de travail pour tout reproduire dans les moindres détails. Parois, voutes, aspérités, tout est présent sans oublier l'humidité. Les pièces ont été conçues puis assemblées comme un puzzle géant.

Procédés ultras-modernes

Images en 3D, photos numériques, scanners, les procédés  ultras-modernes sont d'une grande précision. Et il a fallu comprendre les inttentions des artistes de l'époque. "Ce n'est pas juste quelques animaux jetés sur les parois. Il y a véritablement des compositions, on voit bien que ce sont des récits", explique le plasticien Gilles Tosello.  Cette réplique aura coûté 55 millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
C\'est la dernière à avoir obtenu le précieux sésame. La Grotte ornée du Pont d\'Arc, dite grotte Chauvet, en Ardèche, est ornée des plus anciennes peintures connues à ce jour.
C'est la dernière à avoir obtenu le précieux sésame. La Grotte ornée du Pont d'Arc, dite grotte Chauvet, en Ardèche, est ornée des plus anciennes peintures connues à ce jour. (JEFF PACHOUD / AFP)