Cet article date de plus de huit ans.

L'espace sent les pieds et le steak brûlé

ETATS-UNIS - La Nasa a demandé à un chimiste de récréer l'odeur de l'espace afin d'acclimater les astronautes avant de partir en mission.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La constellation d'Orion est l'une des constellations les plus facilement repérable dans le ciel, grâce à sa forme de sablier.  (GETTY IMAGES)

Lorsque les astronautes reviennent de mission, ils sont d'accord sur une chose : l'espace a une drôle d'odeur. D'après leurs témoignages, repris dans le magazine américain The Atlantic (article en anglais), ça sentirait le "steak grillé", le "métal chaud" ou encore la "fumée de soudage". Pour l'astronaute Don Pettit, ça se rapproche d'une "sensation métallique, douce et plutôt agréable. Ça me rappelle mes étés d’étudiant, quand je passais des heures à manier le chalumeau", se remémore-t-il.

Alors, sur une commande de la Nasa, le chimiste Steve Pearce est parvenu à reproduire cette odeur. Pour s'en faire une idée, il faut imaginer "l'odeur de transpiration des pieds, un corps qui dégage un parfum rance et mélanger le tout avec du dissolvant et de l'essence", dit-il.

Un "parfum" pour acclimater les astronautes

Le scientifique, passionné par les odeurs, a déjà recrée l'odeur de la station spatiale russe Mir. "La Nasa en a entendu parler et m'a contacté pour voir si je pouvais les aider à recréer l'odeur de l'espace."  L'objectif de l'agence spatiale américaine est simple : diffuser cette fragrance aux astronautes en entraînement afin de les habituer aux senteurs extraterrestres. Les chercheurs précisent toute de même que la simulation a ses limites, car le fonctionnement de l'odorat dans l'espace est encore bien mystérieux.

Reste que la performance scientifique fait rêver. "Dans l'avenir, nous pourrions recréer l'odeur de la Lune, de Mars ou Mercure", écrit le site Science In A Can (article en anglais) : ou comment mettre le nez dans l'espace sans quitter la terre ferme. D'autant que l'univers, ici ou là, peut sentir bon. Il y a par exemple un nuage de poussière au milieu de la voie lactée qui sentirait la framboise et le rhum. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.