Faire renaître le prestige de l'Orient-Express

Pendant que les passagers du Venise-Simplon-Orient-Express s'apprêtent à vivre un dîner de prestige, la SNCF réfléchit à la rénovation des wagons du futur train qui traversera l'Europe. 

France 2

À Clermont-Ferrand, le directeur des opérations de la SNCF est venu discuter rénovation autour d'un véhicule pas comme les autres : une voiture de l'Orient-Express qui date de 1947. "On a assez peu de documents d'origine de ces voitures, mais en revanche il y a une grande expertise ici, avec l'habitude d'entretenir des voitures Orient-Express, de travailler au moins sur la caisse, chaudronnerie, etc..." À l'intérieur, on a même fait appel à un ébéniste-marqueteur, mais il est inquiet pour l'état du wagon. Mais les hommes de la SNCF savent à quoi s'attendre, des milliers d'heures de travail pour recréer la magie.

Le grand dîner

Et au sein du Venise-Simplon-Orient-Express, on traverse l'Autriche. Après dix heures de voyage, les passagers se préparent pour le grand dîner, point d'orgue du périple, et avec beaucoup d'élégance. Tout le monde est bien habillé, y compris la cuisine qui va faire saliver les 70 convives de la soirée.

 

Le JT
Les autres sujets du JT