Des chercheurs identifient un gène responsable de la grasse matinée

Le gène ABCC9 augmente les besoins de sommeil. C'est en tout cas la conclusion d'une étude menée par des chercheurs écossais et allemands sur 10 000 personnes.

Le gène ABCC9 augmenterait les besoins de sommeil d\'environ 30 minutes par jour.
Le gène ABCC9 augmenterait les besoins de sommeil d'environ 30 minutes par jour. (ALE VENTURA / AFP)

Si vous n'arrivez pas à vous lever le matin, vous avez désormais une bonne excuse. C'est en partie dû à vos gènes. Selon la BBC (article en anglais), des chercheurs écossais et allemands ont identifié un gène dont la présence augmente les besoins en sommeil. 

L'étude, qui porte sur un échantillon de 10 000 personnes, a conclu que celles présentant le gène ABCC9, soit un cinquième des Européens, ont besoin de 30 minutes supplémentaires de sommeil par rapport aux autres. 

Pour les chercheurs qui ont mené l'étude, cette découverte ouvre de nouvelles perspectives dans la recherche. "Ces aperçus de la biologie du sommeil vont être importants pour découvrir les effets sur la santé du sommeil", explique Jim Wilson, de l'université d'Edimbourg, en Ecosse.