VIDEO. A 263 km/h, il bat le record du monde de vitesse à vélo

Un cycliste alsacien a foncé au guidon de son vélo-fusée, propulsé par de l'eau oxygénée, dimanche sur une piste près de Mulhouse.

Un Français est devenu l'homme le plus rapide du monde à vélo, dimanche 19 mai. Au guidon de son vélo-fusée, François Gissy a atteint 263 km/h sur l'ancienne piste militaire de Munchhouse, près de Mulhouse, dans le Haut-Rhin, sous l'œil de la caméra de France 3 Alsace. La vitesse a été mesurée sur le GPS de l'engin.

Le cycliste alsacien a conçu lui-même son vélo-fusée. Il y a greffé le système de propulsion mis au point par un ingénieur suisse, Arnold Neracher, au sein de sa société Exotic Thermo Engineering. 

Un vélo-fusée propulsé par de l'eau oxygénée

"C’est du peroxyde d’hydrogène (H2O2), le même produit que pour décolorer les cheveux. Il est envoyé à haute pression (35 bars) sur un catalyseur. La réaction produit de l’eau et de l’oxygène. Et surtout, beaucoup d’énergie", a expliqué le concepteur helvète aux Dernières Nouvelles d'Alsace.

François Gissy avait déjà établi un premier record du monde dans cette catégorie en juillet 1995 en Suisse, à 203 km/h. Il l'avait ensuite amélioré à deux reprises. En 2002, il était monté à 242,6 km/h.

Au guidon de son vélo-fusée, François Gissy a atteint 263 km/h sur l\'ancienne piste militaire de Munchhouse, près de Mulhouse, dans le Haut-Rhin, le 19 mai 2013.
Au guidon de son vélo-fusée, François Gissy a atteint 263 km/h sur l'ancienne piste militaire de Munchhouse, près de Mulhouse, dans le Haut-Rhin, le 19 mai 2013. (FRANCE 3 ALSACE / FRANCETV INFO)