Une Britannique de 32 ans se réveille persuadée d'avoir 17 ans de moins

La jeune femme a été atteinte d'une forme d'amnésie partielle extrêmement rare causée par un stress important. Elle raconte son expérience dans un livre à paraître le 23 avril.  

Un matin de 2008, Naomi Jacobs, 32 ans ouvre les yeux, persuadée d\'avoir 15 ans. En panique, elle ne reconnaît alors plus son lit, sa chambre, son visage et même sa voix.
Un matin de 2008, Naomi Jacobs, 32 ans ouvre les yeux, persuadée d'avoir 15 ans. En panique, elle ne reconnaît alors plus son lit, sa chambre, son visage et même sa voix. (SIMON WINNALL / TAXI / GETTY IMAGES)

Imaginez qu'à votre réveil demain matin, vous ayez 17 ans de moins. Un doux rêve pour certains, mais un cauchemar pour Naomi Jacobs qui a réellement vécue cette étonnante expérience. Cette Britannique la raconte dans Forgotten Girl, un livre à paraître en Grande-Bretagne le 23 avril, et repéré par Le Monde.

 

Huit semaines pour remettre les pendules à l'heure

Un matin de 2008, cette jeune femme de 32 ans ouvre les yeux, persuadée d'avoir 15 ans. En panique, elle ne reconnaît alors plus son lit, sa chambre, son visage et même sa voix. Pire, elle découvre dans le salon un garçon de 11 ans qui l'appelle Maman. "J'étais choquée, raconte-t-elle dans une interview accordée à la BBC. "J'étais heureuse d'avoir donné la vie mais je n'en avais aucun souvenir. Et en même temps, j'étais terrorisée d'avoir la responsabilité d'un enfant. Ce n'était pas réel tout ce qui m'arrivait." 

Sur ce dernier point, elle avait parfaitement raison, mais elle ignorait qu'elle était atteinte d'une forme rare d'amnésie partielle causée par un stress important. La jeune femme venait en effet de rompre tout en subissant une grosse pression à son travail. Huit semaines seront nécessaires pour lui permettre de remettre les pendules à l'heure et retrouver le sens de la réalité. Au final, Naomi Jacobs se sent chanceuse : "Regarder ma vie avec les yeux d'une jeune fille m'a offert de nouvelles perspectives, m'a permis de changer et d'améliorer ma vie."