Cet article date de plus de sept ans.

Marianne, 93 ans, videuse de boîte de nuit, et son fils Jo, DJ de 68 ans, prennent leur retraite

Ils ont fermé leur discothèque de Spézet (Finistère), rapporte "Ouest France". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de Google Street View sur la discothèque Le Spot, à Spézet (Finistère). (GOOGLE STREET VIEW)

Le Spot, l'établissement emblématique du "Las Vegas breton" à Spézet (Finistère), a fermé ses portes. Marianne Duigou, 93 ans, et son fils Jo, propriétaire et DJ de l'établissement, 68 ans, ont pris leur retraite, raconte Ouest France, vendredi 11 juillet. 

Recevant plus de 100 bises par samedi soir depuis quarante ans, la nonagénaire n'hésitait pas à écarter certains clients susceptibles de "foutre le reuz", ni à "foncer dedans" quand une bagarre se déclenchait, jusqu'à en avoir une côte cassée, un soir, narre le quotidien régional.

Le Spot, c'est elle. En 1964, elle achète l'établissement, qui n'est encore qu'un café, puis y installe un juke-box Wurlitzer, attirant tous les guincheurs de la région. En 1970, elle agrandit le lieu et le transforme en discothèque. Elle se plante à l'entrée, barrant l'accès aux "pénibles" et laissant son fils aux platines. Marianne Duigou avait décoré les murs du Spot avec des affiches de la sécurité routière, précise encore Ouest France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bizarre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.