Dieudonné et le terroriste Carlos témoins du mariage de deux détenus à Poissy

Les mariés sont le tueur en série Alfredo Stranieri et le meurtrier Germain Gaiffe. Ils avaient revendiqué la paternité de la fille de Rachida Dati.

Dieudonné sur la scène du Zénith de Saint-Etienne (Loire), le 13 mars 2013.
Dieudonné sur la scène du Zénith de Saint-Etienne (Loire), le 13 mars 2013. (MAXPPP)

Le casting est surprenant. L'humoriste Dieudonné a été le témoin, mercredi 17 juillet, d'un mariage entre deux détenus de la prison de Poissy (Yvelines). L'autre témoin était le terroriste Carlos (Ilich Ramírez Sánchez de son vrai nom), rapporte Le Courrier des Yvelines. Les mariés sont Alfredo Stranieri, un tueur en série, et Germain Gaiffe, qui a tué et démembré un homme. Ils ont déjà fait parler d'eux en mars 2011 pour avoir revendiqué la paternité de Zohra Dati, la fille de Rachida Dati, l'ancienne ministre de la Justice et actuelle eurodéputée.

L'humoriste a fait son entrée en robe blanche, comme le montre cette photo qu'il a postée sur Twitter. 

Mais il a fini par l'enlever. "Il y en a un, ça ne lui a pas plu, il ne voulait pas que je la garde", a-t-il raconté en sortant de la prison.

Une union autorisée par le parquet

Le mariage a été célébré par le maire PS de Poissy, Frédérik Bernard, a confirmé la mairie de Poissy au site Newsring. "Premier magistrat de Poissy, je me devais d'assurer cet égal usage des lois mais aussi de garantir la vérification des conditions de son application et la levée des éventuelles réserves concernant les particularités liées au régime carcéral", écrit-il dans un communiqué, précisant que le mariage a été autorisé par le parquet. Contactée par francetv info, la mairie n'était pas en mesure de donner plus d'informations dans l'immédiat. La maison d'arrêt de Poissy, elle, n'a souhaité faire "aucun commentaire".

De son côté, Michèle de Vaucouleurs, conseillère municipale MoDem de Poissy, précise à francetv info que Frédérik Bernard a "largement soutenu le mariage pour tous" et qu'il a "l'habitude de se déplacer pour célébrer les mariages en prison".

"C'était chaleureux, c'était un mariage", assure le maire

Dans une vidéo mise en ligne sur le site de Dieudonné, le maire de Poissy déclare, en sortant de la prison, après la cérémonie : "C'était chaleureux, c'était un mariage. C'était normal." Il ajoute : "Comme je suis un peu humaniste, donner un peu de bonheur aux gens, ça leur fait du bien." "Je suis le représentant de la loi, de la République : le procureur autorise le mariage, je marie, explique-t-il. Après, chacun a le droit d'avoir ses idées."

"C'est la porte ouverte à une sacrée plaisanterie car on parle dès aujourd'hui d'adoption. Il est question qu'ils adoptent un codétenu, donc la famille va s'agrandir", lance Dieudonné à la sortie de la prison, sans affirmer clairement qu'il s'agit d'un canular.