VIDEO. Vente de muguet à la sauvette : les fleuristes contre-attaquent

C’est une tradition à laquelle les Français sont attachés mais qui pénalise les fleuristes. Le 1er mai, une tolérance est accordée aux vendeurs de muguet "à la sauvette". Dans les Hauts-de-France, les professionnels ont mandaté un huissier pour traquer les fraudeurs.

Dans le coffre de sa voiture, cette habitante de Harnes dans le Pas-de-Calais est en train de ranger 800 brins de muguet et des dizaines de roses. Le 1er mai, elle les vendra dans la rue à 2,50 euros pièce. "Ça fait neuf ans que je le fais, j’ai ma clientèle. Moi je le fais pour mes enfants, pour partir en vacances." Arrondir ses fins de mois, c’est la motivation principale des millions de vendeurs à la sauvette qui fleurissent chaque année le jour de la fête du travail. Oui mais voilà, cette tolérance est soumise à quelques règles comme le rappelle le ministère de l’Intérieur sur son compte Twitter.

le muguet doit être sauvage, cueilli par vos soins et vendu en petite quantité

Or, les dérives sont nombreuses, ainsi que l’a constaté Me Jean-Charles Millois, huissier mandaté par la Fédération des fleuristes des Hauts-de-France pour traquer les fraudeurs. En quelques heures, l’officier de justice a pu observer des particuliers allant acheter du muguet à des grossistes ou des fleuristes dans l’intention de le revendre sur la voie publique le 1er mai.

ne pas s'installer à proximité d'un fleuriste 

Le but est clairement de limiter la concurrence envers les professionnels pour qui la vente de muguet représente 10% du chiffre d’affaire annuel ! En la matière,  la Fédération française des artisans fleuristes incite ses adhérents à agir auprès des mairies. Chaque commune peut, par arrêté municipal, réglementer la vente au déballage comme ici à Marcq-en Baroeul.  

se conformer à l'arrêté municipal en vigueur

En cas d’infraction à ces règles, vous risquez jusqu'à 135 euros d’amende. Donc en résumé, en mai, faites ce qu’il vous plait sauf en ce qui concerne le muguet !

Le muguet objet de toutes les convoitises le 1er mai.
Le muguet objet de toutes les convoitises le 1er mai. (PHOTOPQR/ LA VOIX DU NORD / MAXPPP)