La famille Le Pen divisée pour le rassemblement du 1er-Mai

La présidente du Front national et son père, le fondateur du parti, ont défilé séparément lors du rassemblement traditionnel du 1er-Mai.

France 3

Comme chaque 1er mai, Jean-Marie Le Pen a déposé une couronne de fleurs devant la statue de Jeanne d'Arc. Mais il était bien seul. Sa fille Marine, présidente du parti frontiste, était en tête de cortège avec les élus et militants ce vendredi.

Mais si la famille Le Pen n'est jamais apparue rassemblée lors de cette journée, les sympathisants refusent toute idée d'une fracture au sein du parti.

"Marine, Jean-Marie, ce sont des personnes qui nous ont guidés, qui nous guident encore", exprime ainsi une jeune femme au micro de France 3.

Une apparition surprise du père

La présidente du FN, venue délivrer un discours à la foule rassemblée place de l'Opéra à Paris, a vu son père monter sur l'estrade et saluer l'auditoire. Ils n'ont pas échangé le moindre mot ou regard, et Marine Le Pen a pu s'exprimer contre le terrorisme et l'immigration.

"La France a le droit de savoir qui est sur son territoire : revoir les conditions d'asile afin d'éviter les risques d'infiltration, expulser tout étranger qui affiche des sympathies pour l'État islamique", a-t-elle déclaré à la foule rassemblée à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Marie Le Pen salue la foule avant le discours de sa fille Marine (à droite), vendredi 1er mai 2015 à Paris.
Jean-Marie Le Pen salue la foule avant le discours de sa fille Marine (à droite), vendredi 1er mai 2015 à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)