Défilé du 1er mai : des manifestations et des incidents

Deux mois après le début de la contestation contre la loi Travail, des incidents ont éclaté à plusieurs reprises ce 1er mai à Paris, notamment place de la Nation, où se trouve Amélie Delloye.

FRANCE 3

À l'heure qu'il est, la situation est figée place de la Nation, après une journée très agitée dans le cadre des traditionnels défilés du 1er mai. Amélie Delloye est sur place : "Les colonnes de CRS qui entouraient la place ont avancé pour encercler les quelques personnes qui se trouvent encore dans la place. La plupart des manifestants se sont dispersés. Mais il reste encore les casseurs, ces dizaines de jeunes au visage masqué, qui sont clairement venus ici pour en découdre avec les forces de l'ordre", explique la journaliste.

Des interpellations à venir

Il y a eu des tirs de projectiles, "les forces de l'ordre ont répliqué par des tirs de grenades lacrymogènes. Tout l'air de la place était très vicié cet après-midi. Pour l'instant, tout semble figé : il n'y a pas eu de tirs de grenades lacrymogènes depuis un certain temps. On imagine que les CRS vont procéder dans les minutes qui viennent à des interpellations", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant lance un projectile en direction des forces de l\'ordre en marge du défilé du 1er mai 2016, à Paris.
Un manifestant lance un projectile en direction des forces de l'ordre en marge du défilé du 1er mai 2016, à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)