Découverte : le parc Montsouris

a revoir

Présenté parSophie Le Saint

Diffusé le 08/08/2013Durée : 00h38

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cette semaine nous vous racontons les plus grands mystères de Paris. Aujourd'hui, nous vous invitons dans les allées du Parc Montsouris, dans le 14e arrondissement. Ce magnifique écrin de nature abrite aussi son lot de légendes.

Le parc Montsouris a tout d'un havre de paix. Au coeur du 14e arrondissement, un jardin a l'anglaise. Mais derrière son lac paisible se nichent de nombreuses légendes. La plus ancienne remonte autour de l'an 800. Une armée terrifiante assiège Paris avec Isoré à sa tête. Le roi Louis le Débonnaire fait appel a son féal Guillaume d'Orange. Au cours d'un duel, Guillaume lui tranche la gorge. Le corps d'Isoré est enterré dans le parc et une rue porte son nom, la Tombe-Issoire ou la tombe d'Isoré. Certains disent que son fantôme continue de rôder.

Vous l'avez vu.

Qui.

Le fantôme du parc.

Là vous me scotchez. Ça fait un moment que j'y rôde etj'en ai pas vu d'autres.

Un fantôme ? Où ils sont cachés.

Mon appartement donne sur le parc et, de temps en temps, il y a des bruits bizarres.

En 1878, le jour de l'inauguration du parc, l'eau se serait volatilisee. Un problème technique, le lac artificiel repose sur un fond en béton.

La nuit précédent l'inauguration, fissure du fond du lac, l'eau s'échappe et l'histoire dit que l'ingénieur se serait suicidé.

Ces mètres cubes d'eau sont à une quinzaine de mètres de profondeur. Un labyrinthe de couloirs, d'anciennes carrières sous les espaces verts.

Elles ont fermé à la fin du XIXe siècle à la création du parc C'est ici qu'on a exploité la pierre pour construire en partie Paris.

Les légendes et amoureux des catacombes continuent de circuler. L'accès y est défendu car très dangereux. Ces promenades interdites ne datent pas d'hier.

Au 17e siècle, contre 4.

50 pistols, un dénommé César promettait de faire voir le diable. Il secouait des chaînes, ses comparses jetaient des brindilles enflammées. Il a fini sa vie dans la prison de la Bastille.

Selon la légende, la guillotine a été testée à Montsouris. Celui qui hante le plus les lieux se trouvait ici il y a quelques années. Le palais du Bardo, un édifice de 1867, longtemps laissé à l'abandon. Quand des fonds sont débloqués pour sa rénovation, un incendie ravage tout. Une preuve de plus de la malédiction du parc pour certains. Des histoires à dormir debout pour d'autres. De quoi rêver quelques minutes la tête dans les nuages.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==