Amoco Cadiz : il y a 40 ans, une journée en enfer

En mars 1978, il y a 40 ans, l'Amoco Cadiz a fait naufrage, entraînant avec elle la plus grande marée noire qu'aient connu les côtes françaises.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ils étaient pilote et mécanicien. Ce soir de mars 1978, leur hélicoptère était d'alerte. Un pétrolier indique être en difficulté au large du Finistère : l'Amoco Cadiz. Les deux hommes seront les témoins de la pire marée noire jamais survenue en France. Le pétrolier dérive, son gouvernail est hors d'usage. Tout le monde est sain et sauf : 28 personnes sont sauvées en 43 minutes, leur plus belle opération. Mais reste le fioul, le souvenir d'une eau noire, pâteuse, d'une mer d'huile.

Mobilisation exceptionnelle pour limiter les dégâts

Dans les jours qui suivent, 360 kilomètres de plage sont pollués, poissons et oiseaux meurent par dizaines de milliers, les agriculteurs sont appelés en renfort afin de nettoyer autant que possible. D'innombrables anonymes sont venus leur prêter main-forte, armés de pelles et de râteaux. Quarante ans plus tard, il ne reste plus de traces de fioul sur les plages, l'épave du pétrolier repose au fond de la mer, à quelques centaines de mètres de la côte.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Amoco Cadiz, échoué au large des côtes bretonnes en mars 1978.
L'Amoco Cadiz, échoué au large des côtes bretonnes en mars 1978. (FRANCE 2)