Amoco Cadiz : la pire marée noire de l'histoire

Il y a 40 ans, le pétrolier Amoco Cadiz faisait naufrage au large de la Bretagne. Le pétrole des cuves a souillé des centaines de kilomètres de côtes.

Voir la vidéo
France 3

Le souvenir du naufrage de l'Amoco Cadiz est toujours vif en Bretagne. L'ancre du tanker pollueur est sur le quai de Portsall (Finistère) pour s'en rappeler. Le 16 mars 1978, les Bretons sont réveillés par une odeur pestilentielle. Un supertanker à deux kilomètres du rivage vomit des langues noires, grasses et lourdes. Le mazout est partout sur 360 kilomètres de littoral et les Bretons se mobilisent comme ils peuvent. La solidarité des marins est immense, mais au début de la catastrophe leurs moyens sont dérisoires.

Sept ans de mobilisation

Le nettoyage doit reprendre tous les jours après chaque marée, car 220 000 tonnes de pétrole brut se déversent des semaines durant. Les plages sont souillées en profondeur. Des milliers de nettoyeurs et des centaines de bénévoles accourent. 4 500 militaires sont déployés. Il faudra sept ans pour que les hommes, la mer et la nature permettent à ces eaux de retrouver leur limpidité. Aujourd'hui, l'épave de l'Amoco Cadiz à 30 mètres de fond est devenue une simple attraction touristique.

Le JT
Les autres sujets du JT
amoco cadiz
amoco cadiz (France 3)