Pokémon Go, une chasse dangereuse

Suite à la sortie du jeu Pokémon Go en France, de nombreux cas d'accident ont été signalés.

France 2

Pour ces jeunes gens, c'est une activité quotidienne : arpenter les rues, traverser la chaussée, toujours les yeux rivés sur l'écran à la recherche de créatures virtuelles : les Pokémon. Ils apparaissent à des endroits inattendus, comme en plein milieu de la route. Le but du jeu : les attraper, où qu'ils soient. "Il y a beaucoup de gens qui peuvent s'arrêter en plein milieu de la route pour attraper un Pokémon", explique cet utilisateur de l'application. Un comportement qui peut être dangereux, car pour les joueurs, le monde virtuel peut prendre le pas sur le monde réel. Et cela peut conduire à ne plus mesurer les risques, comme ce jeune garçon sur son vélo.

Un danger même au volant

En France, beaucoup s'élèvent contre les risques générés par ce jeu, notamment en voiture. Selon un réseau d'experts, plus de 3 millions de Français ont déjà joué au volant. "On voit bien que jouer et conduire en même temps c'est absolument impossible", constate Pierre Chasseray, de l'association "40 millions d'automobilistes". L'entreprise éditrice du jeu s'était engagée à supprimer des Pokémon dès qu'ils présentaient un danger. Des députés réfléchissent en ce moment même à une loi qui permettrait de mieux encadrer ces jeux en ligne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Iraniens jouent à Pokémon Go, à Téhéran, le 3 août 2016.
Des Iraniens jouent à Pokémon Go, à Téhéran, le 3 août 2016. (ATTA KENARE / AFP)