Cet article date de plus de cinq ans.

"Pokémon Go" : l'application crée une chasse grandeur nature dans la vie réelle

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
"Pokémon Go" : l'application crée une chasse grandeur nature dans la vie réelle
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Aller à la chasse d'un personnage de dessin animé virtuel dans la vraie vie, c'est le but du nouveau jeu sur smartphone : le "Pokémon Go". Une semaine seulement qu'il a été lancé notamment aux États-Unis, mais l'application est devenue un vrai phénomène de société.

Scotchés à leur téléphone portable, ces promeneurs ont provoqué un embouteillage. C'était dimanche à Central Park au cœur de New York. Ils n'envoient pas de sms, ils sont à la recherche de Pokémon. Le principe du jeu : une chasse au trésor géante, mais virtuelle. "Il y a un Pokémon ici, c'est peut-être une créature rare que je n'ai pas, j'ai déjà presque tout capturé dans le coin", explique un jeune homme sur son smartphone. Les Pokémon, souvenez-vous, ce sont ces petites créatures tout droit sorties du célèbre jeu vidéo des années 90. Depuis une semaine, une application leur redonne vie.

Un succès inédit

Objectif, comme dans le jeu vidéo, en capturer un maximum. Sauf que les petites bêtes surgissent autour de nous, virtuelles, dans un monde réel. "Quand on était petit on voulait tous les attraper et maintenant ça y'est on les capture", se réjouit un jeune homme. Le succès est inédit. Aujourd'hui, l'application est plus utilisée que les réseaux sociaux les plus populaires. Encore indisponible en France, en tout cas officiellement, le jeu fait déjà des adeptes. On ne joue plus dans sa chambre, pour être un bon chasseur de Pokémon, il faut parfois parcourir des kilomètres. Une application qui a le mérite de faire renouer les gens avec la marche. Un succès économique aussi : en cinq jours, l'action Nintendo a bondi de 20%.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pokémon Go

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.