Cet article date de plus de huit ans.

La BBC truque ses documentaires animaliers

Un mythe se fêle, les documentaires animaliers de la BBC sont très réputés.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Filmer des ours polaires, comme ceux-ci, au Spitzberg, peut-être dangereux. Voilà pourquoi la BBC a parfois recours à du truquage, selon un cameraman de la chaîne. (J.DUCOIN-ANA/ ONLYWORLD / ONLY WORLD)

Pour les amateurs de documentaires animaliers, un mythe se fêle. Doug Allan, un cameraman expérimenté de la BBC révèle que la chaîne britannique truque les scènes de ses documentaires animaliers "tout le temps", comme le rapporte le Dailymail (article en anglais). Elle est pourtant très réputée pour ses productions.

Il y a deux ans, déjà, un documentaire de la BBC, Frozen Planet (La planète gelée), avait suscité des interrogations. Son réalisateur s'était défendu en expliquant que tourner un documentaire était pour lui comme faire des films de fiction. Et pour cause, des prises de vues montrant la naissance d'ours polaires avaient été réalisées dans un zoo néerlandais. Bref, une mise en scène dont la BBC avait parlé très discrètement avant de sortir le film.

Mais le cameraman a décidé d'en dire plus lors d'un festival de littérature au Royaume-Uni. D'après lui, ces pratiques sont courantes à la BBC, notamment pour les animaux dangereux ou très petits. Et il les défend : "Vous ne pouvez pas faire un film sur les souris juste en sortant dans une prairie et en les regardant. Vous devez les introduire dans un ensemble construit où elles se sentent bien. Et cela demande de nombreuses compétences". Le cameraman Doug Allan estime que la BBC n'aurait pas dû s'en cacher : "Soyez en fier et je pense que les gens se sentiront moins floués".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.